CONDITION ANIMALE

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

ALIMENTATION ET 

AGRICULTURE DE QUALITE

UNE URGENCE DE SANTE PUBLIQUE

 

 

 

 

 

NOUS : Citoyens, Parents, Responsables politiques, Scientifiques, associations

 

de défense de l'environnement, de la protection animale...

 

 

DEMANDONS: 

 

 

  • aux instances sanitaires médicales, environnementales politiques,

  •  

  • Aux Responsables de la haute autorité de l’alimentation et de la santé,

  • Au Conseil national de l’alimentation, de la protection de la santé du consommateur,

  • A la DGAL : Direction générale de l’alimentation,

  • Au Ministère de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche ,

  • INPES : Institut national de prévention et d’éducation pour la santé,

  • SFAE : Syndicat français des aliments de l’enfance,

  • Fédération des Conseils de Parents d’Elèves 

    La Reconnaissance Officielle (Informations, Formations, Publications)

    De la haute valeur biologique et nutritionnelle des protéines végétales dans l’alimentation humaine.

ET De fait :

LA MODIFICATION DES RECOMMENDATIONS DU PNNS

ET DU GEM-RCN

La consommation MAXIMUN D’UNE A DEUX PROTEINE ANIMALE PAR SEMAINE

afin de valider des 

menus alternatifs

en particulier dans la restauration collective

LE PNNS est enseigné à tous les acteurs de santé, diététiciens, pédagogues, directeurs d’établissements scolaires, pénitentiaires, médicaux ou de retraite. Il est la référence, la norme incontournable à l’établissement de tous les menus. Il bénéficie d’une publicité inégalée via le site www.mangerbouger.com et sert de référence pour l’ensemble des professionnels concernés, tant dans le domaine de la santé et de la prise en charge sociale et familiale que dans celui de la restauration collective (cantines scolaires, maisons de retraites, établissements pénitentiaires et médicaux) etc…

 

consequences:

Réduire de manière conséquente notre consommation de produits carnés est une urgence en matière de:

 

LA R-EVOLUTION

EST DANS NOTRE L’ASSIETTE

"A manger pour tous, sans endommager la nature, ni la santé et sans compromettre la

Liberté et la capacité des populations à se nourrir par elles-mêmes. Assurer sécurité,

Salubrité et autonomie alimentaire pour tous, durablement » LE PLAN COLIBRI